Power of Mana
Chapitre 5 - partie 3

La triple quête

Luna, on la lui fait pas !

Télécharger la musique

" —Bien. A qui le tour ? "
C’est ainsi que Méka mit fin à la partie de cartes entre Lucas et les Terminators. On ne se plaint jamais d’un poker avec les Terminators. Ils ne savent pas quand tu bluffe, même si tu leur montre ton jeu. Ceux-ci se conforment en effet aux règles précises que Lucas leur a enseigné, et ne trichent pas. Par contre si vous essayez de tricher, vous, ils sauront vous en empêcher. Mais on peut gagner contre eux, ils ne sont absolument pas rancunier.
" —Continuons d’éviter les palais dans lesquels nous nous ferions remarquer, dit Lucas. Je dirai donc Lune, ou Arbre.
—Sauf qu’il faut tenir compte des déplacements de nos trois amis, afin qu’ils ne passent pas dans un palais après nous. Ils pourraient remarquer que la graine est activée, ou l’esprit pourrait leur dire, tout simplement. Donc c’est la Lune. Ils n’ont pas fait l’arbre. Il faut dire qu’ils auraient du mal, vu que le palais de l’arbre…. Il est détruit et enterré sous quelques tonnes de pierres dans le continent englouti !
—…Mais nous cela nos posera aucun problème, n’est ce pas, parce que…… ?
—Heu, non, je ne sais pas comment on va faire ! J’ai pas la solution à tout. Et on verra en temps voulu. "

Une porte dimensionnelle s’ouvrit.
" —Heu, Mage Ultime, si tu pouvais nous amener directement dans le palais de la Lune, ce serai le bonheur, puisqu’il est protégé par un monde dimensionnel… Que nous ne pourrons briser ! "

" Bon ben c’est raté. " En effet, Ultimage les avait téléporté dans le monde de protection du palais, ils allaient devoir trouver le moyen d’entrer tout seul.
" —Ne suffit-il pas de lancer chacune de tes magies ?
—Non, car il faut en plus les lancer d’une certaine façon. En essayant une par une, on n’en finira jamais ! Autant jouer au loto !
—Le loto pourrait nous faire entrer ?
—Non, mais au moins on gagnerait du pognon et on boufferait plus des conserves. "
Ils se plongèrent un long instant dans une contemplation gastronomique.

" —Bon, Luna, tu as évidemment tout fait pour que l’entrée me soit interdite, comme tu l’avais fait pour Thanatos il y a 50 ans. Inutile donc d’y aller par des moyens habituels. 1er essai : Dragon Ball Z.
—Dragon quoi ? Demande Lucas.
—Cela veut dire menace par la destruction bourrin du paysage. Luna ! Je vais tout casser ! "
Méka plaça ses mains sur le coté et replia ses doigts. " Khaaaaa… Mhhééé… " Une boule d’énergie apparut entre ses mains et il les plaça devant lui tel un canon. " Rhaaaaa… Mhééé… " La boule d’énergie grossit et sembla prête à bondir. " Rhaaaaaaaaaaaa ! "
La boule partie tout droit en détruisant tout sur son passage. Elle laissait derrière elle une traînée de trois mètres de largeur. A son approche le sol commençait à s’autodétruire, puis éclatait en morceau. La boule de feu continua son chemin tout droit, labourant le sol. Pour cause de gravitée, elle se rapprochait de plus en plus de la terre, faisant donc de plus en plus de dégâts.
Mais Méka ne faisait que commencer. Il préparait déjà une incantation, et appelait un dragon géant de haut niveau ! A la fin, il n’était plus qu’une source lumineuse tellement la magie était puissante. " Shen-long, apparaît ! " La boule de feu changea de forme et pris l’apparence d’une tête de dragon. La traînée aérienne qu’elle laissait pris consistance et la boule de feu tout entière se transforma en un long dragon chinois doré.

Maîtrisant ses mouvements, le dragon tourna et continua son chemin en direction de Méka. Son passage semait la même destruction que la boule de feu. Méka savait qu’un esprit mal lancé se retournait contre le magicien, et qu’un monstre comme ce dragon ne pouvait de toutes façons pas être lancé correctement. Il allait donc devoir le mater. Lucas et les Terminators s’éloignèrent et Méka finit un sort d’emprisonnement de l’âme du Dragon, partie principale d’une invocation habituellement, qui permet de manipuler à sa guise l’esprit.
Le dragon n’avait que peu de libertés car la plus grande partie de se sort avait été réussi par Méka lors de l’appel. Il lui fonça dessus et une lumière encore plus aveuglante que celle déjà produite par le corps du dragon apparut. Lorsque Lucas put rouvrir les yeux il put assister à une scène incroyable : Méka se tenant debout, avec derrière lui le dragon tel un serviteur invincible et prêt à tout détruire.
" —Alors, Luna, toujours pas de réponse ? Attaque ! "
Le dragon de feu se déplaça dans toutes les directions, faisant de plus en plus de ravages. Il était beaucoup plus gros que la boule de feu initiale. Sa tête mesurait deux mètres de hauteur, il dominait ce monde minuscule sans problèmes ! Avec un monstre pareil, Méka n’aurait aucun mal à prendre le monde. Et c’est là que Lucas en avait la conviction. Oui, Méka était maintenant supérieur à Ténébro, le plus puissant des démons vaincu par Paul Mana lors de la dernière guerre. Car si Ténébro avait été capable d’invoquer ce Shen-Long, nul doute qu’il l’aurait fait.

Le dragon transforma l’intégralité de la surface lisse de la planète en un champ de mine, une ruine après bombardement. Le sol était retourné, et était devenu aussi hostile par ses irrégularités qu’une forêt amazonienne. Mais Luna ne semblait pas réagir.
" —Tu vois, Lucas, c’est ça : Une boule de feu et un dragon, c’est le Dragon Ball Z.
—Mais pourquoi "Z" ?
—Heu… J’sais pas. "

La solution est un retour aux sources

Télécharger la musique

" Alors quoi ? "
" Comment on fait ? "
…demandent Whirl et Sarah à Arate qui les fait languir.

En effet, les 3 héros cherchaient désespérément l’entrée du village des elfes lequel menait au Palais du vent, chemin que Méka n’avait pas eu à passer puisqu’il était venu par téléportation. Arate expliqua :
" —Le village des elfes étant caché magiquement par un sort que nous ne pouvons trouver puisque les elfes ont disparut, il nous faudra trouver sa place géographiquement dans la forêt et y aller… tout droit.
—Simple comme bonjour. T’as un détecteur de villages d’elfes ?
—Oui.
—On trouve ça dans les marchés aux puces ?
—Non, dans les écoles de Magie.
—Quoi ? J’savais pas ! Et pourquoi j’en ai pas eu, moi ?
—T’en as ! On est même les seuls à en avoir un. " Arate se tourna vers Sarah.
Une fois de plus, les deux garçons dévisagèrent la fille comme la solution à leur problème, sans qu’elle sache pourquoi.
" —Quoi, quoi ? Dit-elle. Qu’est ce qu’il y a, encore ?
—Tu es la solution à nos problèmes, Sarah ! Dit Whirl.
—Je suis le détecteur ?
—Bravo, tu percutes vite !
—Mais mais mais mais mais mais mais mais mais mais mais mais mais !!! Je ne sais pas, moi !
—Si, tu es une elfe ! Et par conséquent, tu peux "sentir" les traces de la présence ancienne d’autres elfes.
—Mais non ! Il n’y a aucun rapport entre nous et les Elfes Magiques ! Je te le répète ! Le seul point commun entre les différentes peuplades que l’on appelle elfes sont des êtres dissident qui utilisent un pouvoir autre que Mana !
—Là je suis pas d’accord, dit Whirl. La plupart des elfes utilisent les élémentaires de Mana, toi la première d’ailleurs ! Seuls ceux qui utilisent le pouvoir noir sont des ennemis de Mana !
—Non, répond Arate, elle a raison. Simplement la plupart des elfes n’ont plus envie de se battre contre Mana et s’intègrent à sa culture. L’origine des elfes remonte à la deuxième période(3)(0). Le Chevalier Mana d’alors, 1er Chevalier Mana, par ailleurs(3)(1), détruisit et mit fin à tous les peuples rebelles d’alors, un vrai génocide ! Les seuls à y avoir échappé sont les elfes, ou peut-être quelques créatures noires qui restèrent cachées des siècles durant(3)(2).
—Ouaaa, sacrée leçon d’histoire !
—Si tu dormais moins en cours, Whirl, tu saurais. Certes j’en sais un peu plus parce que je m’intéresse au sujet…
—Parce que je dors en cours peut-être ?
—Je confirme ! Dit Sarah.
—Bon, sujet suivant. "

Whirl fit signe à Sarah de se mettre debout et prit un bâton. Il traça sur le sol un cercle autour d’elle et continua à dessiner des signes autours tout en expliquant :
" —Ceci explique indéniablement que tous les elfes ont une origine commune, sinon, pourquoi auraient-ils tous en commun cette paire d’oreilles pointues ? " Sarah se gratta la tête et se toucha les oreilles.
Whirl sortir un petit livret. " Enlève ton arc et tes flèches, rien ne doit dépasser. " Il regarda sur le livret quelques dessins qu’il se mit en devoir de reproduire sur le sol. Aussi loin que Whirl essayait de se souvenir, il ne trouvait rien dans toute sa scolarité qui lui donnerait un indice sur ce que Arate faisait. Alors soit il s’agissait de cours particuliers que l’on lui donnait soit Arate étudiait par lui-même, ce serait même la clef de son savoir et de ses incroyables performances.
" —Qu’est ce que tu fais ? Demande donc Whirl.
Hazard, harzard, Shin Hokuto Darz… Ah non, c’est pas ça. " Arate re-fouille dans son livret.
" —Ca me dit quelque chose, dit Sarah, en regardant autour d’elle, par terre.
—Truc d’elfe ? Demande Whirl.
—Je ne dirai rien ! Répond Sarah déterminée. "

Ce qu’ils sont ou ont étés

Télécharger la musique

Whirl se rendait compte que Sarah avait dû être élevée dans un environnement totalement différent du sien et des autres humains. Lui était orphelin, mais il n’avait pas spécialement eu une enfance traumatisante. Lorsque les armées du bandit Ghorghor massacrèrent l’intégralité de son village, il était trop jeune pour comprendre ce que signifiait la mort des parents, mais assez âgé pour comprendre l’absolue puissance de l’être suprême que l’on appelait Paul Mana, qui à peine arrivé sur place avait soulevé les armées et éteint les incendies. Le Chevalier Mana avait alors tué toute l’armée à titre d’exemple en fermant son poing. Tous les corps humains se désintégrèrent en un instant. Ne restant que leurs squelettes calcinés lévitant toujours. Il ouvrit sa main et ils tombèrent en poussière.

Alors Paul se posa, car de toute la scène il était toujours resté à la hauteur nécessaire pour la visualisation de tout le village. Il venait de faire une démonstration a tous de son infinie puissance. Et il allait continuer.
Les maisons détruites se reconstruirent toutes seules alors qu’il s’approchait du premier blessé. Il posa sa main dessus et celui-ci se leva, en pleine forme. Mais sur certaines personnes, dont les parents de Whirl et Sophie, il dit : " Leur âme a déjà rejoint d’au-delà. " La bataille se fini sur cinq morts, soixante quatre miraculés et un arbre déraciné. De l’autre coté, aucun survivant, aucune trace. Cela donnait une minuscule idée de ce qu’il avait dû ce passer lors du raid du premier chevalier Mana sur les armées insoumises…

Si Whirl avait vécu dans la taverne puis à l’armée dans " le monde normal ", Sarah avait dû être, elle, élevée dans une cachette, autour d’une tribu dont les humains, pourtant maîtres du monde, ignoraient l’existence. On lui avait enseigné les secrets de la magie de ses ancêtres, on lui avait apprit à se méfier des humains, car elle appartenait à une espèce en voie de disparition.
Alors qu’elle était dans l’école de magie, elle se trouvait certainement comme dans un pays étranger, aux coutumes différentes… Comment voyait-elle les humains ? Comme des ennemis, des êtres inférieurs ?
Sa famille, responsable de son insertion dans l’école, était-ce des Elfes Magiques, les elfes vivaient-ils parmi les humains, cachés ?
Alors que Whirl prononçait des incantations diverses, Sarah ferma les yeux et un cylindre bleu de diamètre égal au cercle par terre l’entoura. Le rayon magique se perdait dans les branches d’arbres au-dessus et on ne pouvait dire quelle était sa hauteur.
Ses cheveux flottaient dans le vent créé par l’incantation, ils ondulaient d’une façon peu naturelle. Depuis peu, Whirl soupçonnait à chaque mouvement voir une exclusivité elfe. Les humains se tenaient-ils de cette façon, avaient-ils les yeux de cette couleur ? Sarah n’avait-elle pas de longs doigts ?
Whirl devenait un peu cinglé au fur et à mesure qu’il pensait. " S’ils étaient intégrés à nous, on ne se poserait pas tant de questions… " Mais s’il y a une conclusion à tout cela, c’est que, pour cause elfe ou pas, Sarah était indéniablement magnifique. Grande, mais pas trop. Mince, gracieuse, élancée, svelte… Tout s’appliquait. Elle ressemblait à un personnage de Manga ou de Comics (la BD européenne dessine rarement les femmes comme des mannequins. Ou elles sont réalistes, ou elles sont petites avec une grosse tête).
Sarah avait des mensurations imaginaires. Ces seins tenaient tous seuls en l’air. Chez elle, tout pointe vers le haut. Ces cheveux flottent presque en l’air. Et depuis qu’ils avaient quittés l’école de magie, sa beauté se développait. A cela on pouvait supposer deux raisons : comme les filles se maquillent, les elfes utilisent la magie pour que leur corps soit toujours magnifique. Et ou Sarah profitait du fait qu’elle n’était pas dans de grandes villes pour laisser épanouir sa splendeur magique sans soucis de se faire remarquer, ou par le fait que son pouvoir magique augmentait depuis peu, son " maquillage " faisait de même…
Bref, pour Whirl qui n’avait plus vu Lucie depuis longtemps, la seule fille présente avec eux lui donnait des idées la nuit. Sarah était-elle intéressée par Whirl ou Arate ? En tout cas elle ne laissait rien paraître.

D’un coup, Arate s’arrêta dans son enchantement et fut prit d’une soudaine transe. Il resta un instant les yeux en l’air, regardant dans le vide, puis tomba. Le cylindre disparut.
" Arate ? " Appela Whirl en s’approchant. " Arate ? "
Sarah vérifia que le sort non terminé ne représentait pas de danger et sorti du cercle.
" La magie de l’Eau, appela Sarah, éveil ! " Une petite pluie de gouttelettes tomba des mains de Sarah et contre toute loi de la nature s’envolèrent vers le corps d’Arate, qui reprit ses esprits.
" —Arate, qu’est ce qu’il y a ? Tu nous fais peur !
—Ne va pas nous faire croire que c’est cette incantation qui t’a mis dans cet état !
—J’ai… Dit Whirl, j’ai senti une autre incantation.
—Y’a quelqu’un pas loin ? " Demande Whirl. Il regarda autour de lui.
" —Non, c’est à des milles de là, mais…
—Mais ?
—Quelqu’un vient de réveiller un esprit Dragon, et… je… je suis fortement connecté à ces esprits car se sont mes préférés…
—T’as bien raison, dit Whirl, ce sont les animaux les plus puissants de toute la création !
—Quelqu’un a, quelqu’un a… Réveillé l’un des plus grand et des plus puissants Dragons…
Koua ??? Le Démo Mana ??!?!
—Heu, non, pas le Démo, ça, personne ne peut l’activer à part Mana, je crois… Non, c’est Shen-Long. Un monstre qui n’a rien à envier aux trois dragons de la garde personnelle de Mana… Je n’imagine même pas comment quelqu’un a pu le sortir, c’est terrible, ce monstre va tout détruire !
—Nécessairement tout détruire ? Et si c’était un gentil ?
—Impossible, car personne ne pourra le maîtriser, donc il sera aussi turbulent qu’un monstre sauvage, il va tout casser…
Nope ! Dit Sarah, car ce dragon est maîtrisé !
—C’est… c’est vrai ! Son pouvoir est bloqué, maintenant ! "

" Les dragons sont ma vie. Dès que j’eu reçu mon illumination, à partir du jour où j’ai vu ce dragon tournoyer dans le ciel, alors que personne d’autre ne voyait rien, j’ai compris que pour communiquer avec ce dragon il me fallait maîtriser les invocations. Depuis je suis un spécialiste autoproclamé des esprits dragons. Ma magie n’est qu’un moyen pour les approcher… "

Le village des Elfes Magiques

Télécharger la musique

L’enchantement refait, Sarah dans un état de demi-hypnose les guidait entre des arbres de plus en plus sérés. Comme guidée par les traces de vies anciennes laissées par les elfes qui vivaient là, elle suivait comme une voix en elle qui lui donnait la direction.
Après quelques arbres de plus en plus sérés, ils arrivèrent dans une clairière. Des petites huttes à hauteur d’Elfes Magiques se trouvaient là, tout en ruine. On pouvait voir, ensevelis sous des ronces et autres végétaux, des morceaux de poteries, des outils divers… Toutes les maisons étaient plus ou moins détruites, et pour la plupart ce n’était pas l’effet du temps mais bien du vandalisme.
Le village avait été attaqué d’abord par les monstres puis par l’armée de Thanatos. Aucun Elfe Magique n’avait survécu à cette guerre. De leur village il ne restait que des ruines. Passant cet endroit, les trois aventuriers cherchèrent le chemin vers le palais du vent.
De cette clairière, un chemin partait vers une autre. Ils le prirent et se trouvèrent en face du palais du vent, entouré par des arbres aussi proches les uns que les autres, comme une muraille. L’édifice était fissuré un peu partout comme le sont les autres palais, mais il n’était pas recouvert de mousse, et en fait semblait avoir été ouvert hier(3)(3).
Ils entrèrent lentement dans le palais silencieux et désert. L’atmosphère était déplaisante. Le palais était tout petit et ne comprenait qu’une salle, comme celui de la Lune, lorsque le monde dimensionnel qui le protège n’est plus là. Au milieu l’autel trônait, avec la graine Mana en son sommet.

Ils comprirent tout de suite ce qui dès le début les avait mis mal à l’aise : la graine Mana présente sur la petite pyramide brillait tel une source de lumière alors que les graines qu’ils avaient vus avant étaient toujours mattes. Le palais semblait abandonné et sans vie pourtant en son milieu brillait de milles feux la graine Mana, plein de puissance, elle ne pouvait être ainsi depuis longtemps.
" —Ce n’est pas normal, n’est-ce pas ? La graine ne devrait pas briller.
—Quelqu’un est passé avant nous.
—Et l’esprit n’apparaît pas… "

A la place d’un esprit, un fantôme de petite taille commença à se matérialiser devant eux, mais disparut aussi vite. " Regardez ! " Dit Sarah. " Un fantôme ! "
" Il n’y a rien… " " Il a disparut… Il revient ! " Un passage dimensionnel s’ouvrit. Des fumées en sortirent, et un mouvement d’énergie se fit sentir. Du monde des morts, le fantôme essayait d’invoquer !

L’esprit du vent fit son apparition. Il se plaça devant le vortex et parla d’une voix lointaine :
" —Je suis le gardien de ce palais ! Je suis le représentant des Elfes Magiques.
—Ca alors ! Même morts, vous gardez encore ce palais !
—Et oui. Ecoutez bien car je ne pourrais rester longtemps. Paul Mana reviendra bientôt, tenez bon en attendant, car Mana est prêt à s’écrouler !
—Quoi ? Pourquoi ?
—Le deuxième démon que vous cherchez est dans cette forêt, mais au vu de votre puissance vous devriez l’éviter à tout prix !
—C’est qui ?
—Taisez-vous ! J’ai beaucoup d’informations à transmettre ! Rappelez vous de tout et faites le point après ! Notre trésor est à vous, creusez dans le village. Héritez de notre pouvoir…
—C’est sympa.
—Il y a… un code, spécial aux elfes…
—Je sais ! Dit Sarah.
—Ah. Bien. La graine a été ravivée, par leeeeeeeeeeeeeeee-
—Le quoi ?
—Leeeeeee- faites attentions ! Le monstre de Mana ! Ravivééééééééééééééé-
—Il part en couille !
—-aussi- -le danger… est multiple- dzzzzz.
—…
pof.
—Je crois que la communication est coupée… "
L’esprit changea de voix et le passage se referma.
" —Acceptez ma magie ! " Dit il. Puis il disparut.

" —Y’a plus qu’à déchiffrer le message ! "

30Voir le chapitre 1, la véridique histoire du monde, il s'agit de la période durant laquelle la plupart des êtres vivants ont voulus détruire ou s'accaparer du pouvoir de Mana. back

31Paul est le troisième. Le deuxième fut prisonnier par Ténébro et se suicida. back

32Les Terminators par exemple, bien qu'il ne s'agisse pas d'êtres vivants. back

33D'ailleurs c'est le cas ! Ouarf, ouarf, ouarf ! back